Siège social

Un nouveau Directeur des ESAT et de l'Entreprise adaptée

PMalfroy bis reduitPatrick MALFROY est depuis le 1er janvier 2018, Directeur des trois ESAT (ESAT La Valette, ESAT La Colagne, ESAT de Bouldoire) et de l'Entreprise adaptée du Gévaudan, établissements gérés par l'Association Le Clos du Nid, ainsi que de l'ESAT de Civergols géré par l'Association Lozérienne de Lutte contre les Fléaux Sociaux. Il succède à Gilles DALLE qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Mr MALFROY est entré au Clos du Nid en octobre 2007 en qualité de chef d'ateliers de l'ESAT La Valette puis, de l’ESAT La Colagne (Pôle Bois) en septembre 2011. En 2013, il est nommé Directeur adjoint « Production » de l’ESAT La Colagne, de l’ESAT de Bouldoire, de l’ESAT La Valette (Clos du Nid) et de l'ESAT de Civergols (A2LFS).

Il est titulaire du diplôme universitaire de 3ème cycle "Management et marketing des structures de l’économie sociale" ainsi que du certificat professionnel de niveau 1 "Dirigeant de l’économie médico-sociale".


L’éducation thérapeutique s’invite dans les établissements médico-sociaux

L’éducation thérapeutique est une composante importante de l’éducation pour la santé qui s’adresse spécifiquement aux personnes atteintes de pathologies chroniques et/ou d’un handicap durable et qui vise à ce que ces dernières et leur entourage puissent acquérir et maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer autant que faire se peut, eux-mêmes, leurs problèmes de santé et leur vie quotidienne. Le Docteur Xavier de la Tribonnière, responsable de l’unité transversale d’éducation du patient du CHU de Montpellier est venu le 19 septembre 2017 nous rappeler l’importance de ce mouvement qui s’est progressivement imposé dans le sanitaire et se développe dans le médico-social comme une dimension indissociable des activités de soin ou d’accompagnement de nos équipes. En remettant la personne au sein d’une démarche éducative qui l’associe en tant que partenaire à part entière de sa prise en charge l’éducation thérapeutique vise à sortir du modèle paternaliste qui a longtemps prévalu dans la relation soignant-soigné et à renforcer l’adhésion de la personne aux mesures de soin ou de réadaptation qui lui sont proposées. Les programmes d’éducation thérapeutique mis en œuvre dans des maladies comme le diabète et l’hypertension ont amplement fait la preuve de leur efficacité et se développent dans des domaines de soins très variés et notamment dans le cadre du handicap psychique. La mise en œuvre de ces programmes nécessite cependant une préparation importante et une soumission aux ARS qui limite actuellement leur développement dans le médico-social bien qu’une recherche menée récemment par le Groupe Polyhandicap France plaide clairement en faveur de leur promotion auprès des professionnels et des proches qui accompagnent des personnes en situation de handicap.

Nombreuses sont déjà les initiatives qui, dans nos établissements, contribuent à une dynamique d’éducation thérapeutique (apprentissage de la gestion des traitements ; techniques de gestion du stress ; développement des habilités sociales ; éducation des familles ; …) ; leur association au sein d’un programme structuré autour d’objectifs précis, tant au point de vue pédagogique qu’en ce qui concerne la définition des nouveaux comportements à développer par les personnes concernées pour une meilleure gestion de leurs problèmes de santé et d’adaptation aux situations de handicap, permettrait certainement d’atteindre le seuil critique qui pourrait qualifier en tant que « programme ». Cette démarche, qui impose bien sûr l’adhésion de la personne en situation de handicap et une adaptation à ses capacités fonctionnelles, ne peut que s’inscrire dans l’élaboration du projet de vie personnalisé qui caractérise depuis longtemps les principes de fonctionnement des établissements médico-sociaux et instaurer une dynamique de progrès dans un domaine parfois négligé de leur accompagnement.

Lecture recommandée : X. de la Tribonnière. Pratiquer l’éducation thérapeutique. L’équipe et les Patients. Paris, Elsevier-Masson (2016)


Rencontres de l'Economie Sociale et Solidaire le 29 novembre 2017

visuelP1ENTREE GRATUITE

La Chambre régionale de l’Economie Sociale et Solidaire Occitanie organise avec des acteurs locaux, les Rencontres lozériennes de l’Economie Sociale et Solidaire, le mercredi 29 novembre 2017 à l'espace George Frêche à Mende. Le thème portera cette année sur « Une autre alimentation est possible ! ». 

 visuelP2

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


Actualités du CDSA 48 de septembre-octobre 2017 (2)


Le Comité départemental de Sport Adapté de Lozère nous informe de son actualité de septembre-octobre 2017.

    Pour en savoir plus, cliquez sur : Actu CDSA Lozère n°19


    PARCOURS n°20 vient de paraître

    logo parcours

    Le 20ème numéro de "Parcours", la newsletter du Clos du Nid, d'octobre 2017 vient de paraître

    Lire PARCOURS n°20

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer